Et si vous aviez 150 demi-frères ?

Une fratrie de 15, vous me direz que c’est beaucoup. Et bien il se figure que plusieurs papas américains ont donné leurs spermatozoïdes pour que naissent… 150 enfants ! Bien sûr c’est exceptionnel, mais pas impossible.

En Europe, de manière générale, le don de sperme est encadré et un donneur a un nombre limite de fécondations possible par don. La réglementation est faible au point qu’il existe plus de règles pour acheter une voiture d’occasion que pour encadrer le don de sperme.

Dans les centres de don, on annonce que le nombre d’enfants liés à un don est de cinq, et que dans des cas très exceptionnels, on peut arriver à 10.

La mère d’un enfant issu d’un don a mis en place un site web pour répertorier tous les frères et soeurs d’un donneur. C’est dans ce registre que certains donneurs ont appris qu’il avaient beaucoup d’enfants. L’un d’entre eux a ouvert un classeur Excel pour les suivre tous : il a appris en avoir 60 ! Ce site permet aux frères de se rencontrer, de partir parfois en vacances ensemble…

En plus de ces problèmes familiaux, on peut se poser des question du bien fondé de diffuser UN patrimoine génétique à cette proportion dans une population.Ces frères et soeurs vivent souvent dans les mêmes régions (autour des centres de don de sperme) et cela poserait de sérieux problèmes éthiques et médicaux si certains d’entre eux devaient choisir d’avoir une relation, même passagère. Cette angoisse est venue à la maman créatrice du site Web dès les premiers petits copains de sa fille.

Rassurons-nous, le don de sperme en France est encadré par quelques règles qui ne permettent pas ces dérives.

Si vous êtes américain et que vous voulez découvrir vos demi-frères/demi-soeurs biologiques, je vous conseille ce site : https://www.donorsiblingregistry.com/.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *