Des touches “gonflées” sur les écrans tactiles de vos futurs mobiles

Tactus Technology, une entreprise américaine, vient de présenter un dispositif qui, superposé à l’écran d’un téléphone tactile, permet de faire apparaître à la demande de véritables touches clavier en relief. Ces touches se gonflent, ou se dégonflent, grâce à la pression exercée par un liquide présent à l’intérieur.

En matière de smartphone, il y a les adeptes des claviers physiques et ceux qui sont habitués au clavier tactile. Et plus le temps passe, plus les véritables claviers ont tendance à disparaître au profit d’une surface tactile laissant plus de place à l’affichage. Installée à Fremont en Californie (États-Unis), La société Tactus Technology propose les deux à la fois. Son invention permet en effet de faire pousser de véritables touches d’un clavier physique sur un écran tactile uniquement lorsque l’on en a besoin, tout en conservant l’atout de l’écran tactile pour piloter les outils du téléphone sur la totalité de l’écran. Il s’agit d’une sorte de clavier gonflable.

Techniquement, la classique plaque de verre ou de plastique protégeant le dessus le capteur tactile est remplacée par une surface transparente, épaisse de 0,75 mm à 1 mm et constituée de plusieurs couches.

Dans sa partie inférieure se trouve une canalisation emplie d’un fluide. Dès lors que l’on souhaite faire apparaître des touches en surface, dans l’électronique du smartphone, un contrôleur entre en action pour mettre le liquide en pression. Il traverse alors des minicanaux qui irriguent des microperforations d’un diamètre de 200 microns.

Des microcanalisations pour un clavier gonflable

Ces perforations, remontant vers la surface, donnent de la dimension aux touches. Avec la pression, ce liquide vient gonfler la plaque supérieure constituée d’un matériau polymère souple et transparent qui se trouve en surface. Au final, les touches apparaissent réellement, sous forme de petites bosses. L’ensemble est totalement transparent, ce qui permet de voir les touches du clavier virtuel.

Dans les explications de la fiche technique du dispositif, le constructeur précise que plusieurs paramètres peuvent être réglés comme la fermeté des touches, leurs emplacements ou leurs formes. Selon Tactus Technology, le petit contrôleur interne et son système de mise en pression est très économe en énergie et n’a pas vraiment de conséquence sur l’autonomie d’un smartphone.

Enfin un écran tactile pour les non-voyants ?

Une fois les boutons formés, ils restent activés autant de temps que nécessaire – qu’il s’agisse de quelques secondes ou plusieurs heures – sans aucune consommation d’énergie supplémentaire. C’est tout le contraire des claviers tactiles qui font vibrer l’écran pour donner la sensation d’un contact avec de véritables touches.

Côté solidité, Tactus Technology affirme que même si l’écran se détériore et que les touches ne se gonflent plus, la surface tactile peut continuer à fonctionner normalement, car elle reste indépendante à la fois des capteurs tactiles et de l’écran. Avec cette surface spéciale, il est ainsi possible de disposer d’un clavier complet pour rédiger du texte, ou presser des boutons de fonction pour passer un appel, par exemple.

Tactus Technology vient de présenter ce dispositif en début de mois au Society for Information Display’s Display Week 2012 (SID) qui se tenait à Boston (États-Unis). Selon la firme, on pourrait voir le dispositif arriver sur les smartphones d’ici un an. Avec un tel système, Tactus règle également un souci auquel la plupart des constructeurs de smartphone ou de tablettes ne pensent jamais… Les non-voyants pourront-ils utiliser les écrans tactiles ?

 

Source : Article original Futura Sciences

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *